Asile  | Théâtre Anne-Cécile Paredes || Faites la transition #2 vendredi 24 janvier à 20h30

« Je m’appelle Anne-Cécile Paredes. Je suis auteure et photographe.
Je suis née en 1979 à Lima.
En 1984, ma mère et moi avons quitté le Pérou. Je suis arrivée en France à l’âge de 5 ans pour fuir une guerre civile qui se déroula au Pérou de 1980 à 2000.
J’ai perdu ma langue, ma famille et une partie de mon histoire s’est enterrée le jour où nous avons pris l’avion.
Elle ne m’a rien dit.
J’ai été sauvée par l’école.

Asile est le témoin de cette arrivée en France.
Le parcours semé d’embûches et d’énigmes est aussi celui de la multitude des visages qui constituent notre monde.
Depuis, je fabrique des histoires vraies de toute pièce. »

S’appuyer sur ses 5 sens pour remonter le fil des souvenirs : la douceur d’un sac de cuir porté pendant le voyage, l’odeur des mouchoirs parfumés où enfouir son chagrin, le son d’une petite boite à musique achetée à l’aéroport, la vue sur la Cordillère des Andes que l’on quitte, le goût amer de l’absence…

La première création théâtrale de la photographe Anne-Cécile Paredes est une entreprise de reconstruction : celle de l’histoire, parfois effacée, parfois violente ou colorée d’une petite fille qui a fui la guerre civile péruvienne. Création sonore, art visuel et textile servent un récit où s’entremêlent faits réels, témoignages et fiction : une esthétique de la mémoire vive.
Henriette Peplez


Participez sur les réseaux sociaux