GRRRRR Cie Sylex / Sylvie Balestra mercredi 3 février à 16h30

GRRRRR est un solo de danse pour le jeune public, à partir de 3 ans, qui se joue en cercle avec une très grande proximité.
La pièce propose un rituel dansé où des figures animales apparaissent faites de peaux, de poils et de plumes.
Grâce à un costume impressionnant, le corps se transforme, du tigre à l’oiseau en passant par le cheval. Tout ce bestiaire d’animaux hybrides à jambes de danseuse amène les spectateurs dans un univers à la fois doux, grotesque et magique.
Par une approche anthropologique et ludique, ce spectacle sensibilisera les jeunes spectateurs en les ramenant aux origines de la danse. Expérience joyeuse et sauvage, Grrrrr nous invite tous à nous mettre en mouvement, enfants et adultes, dans un grand bal final.

Présentation

Cette pièce chorégraphique est née de l’envie de partager un moment de danse avec un public jeune, à partir de 3 ans, en allant directement à sa rencontre dans les écoles. Pour des nombreuses raisons, il est difficile aux classes de jeunes élèves de se déplacer et d’autant plus en milieu rural, territoire d’implantation de SYLEX. Grrrrr, en venant dans les écoles et en étant léger techniquement, permet à tous de faire l’expérience de la danse.
Il existe désormais dans une version pour la salle proposée de façon plus classique afin que les familles puissent partager ce rituel et aller plus loin notamment par le biais d’ateliers proposés par SYLEX.
L’envie est aussi de proposer une pièce ludique qui fasse découvrir la dimension anthropologique que porte la cie SYLEX/ Sylvie Balestra depuis des années. Une sorte de rituel dans la vie quotidienne de la communauté-classe semblait appropriée.
L’art des rituels dansés du monde entier vient nourrir l’imaginaire de cette pièce. Les animaux-totems s’empare de la danseuse et des salles d’écoles, le temps du spectacle.

THÈMES ABORDÉS : ANIMAL, RITUEL, DANSE

Les animaux sont familiers aux enfants qui, même s’ils ne les ont jamais vus, les connaissent bien. Les livres, les films, les fables, les spectacles leur en dévoilent tous leurs secrets.
Ce thème de l’animal, très accessible pour un jeune enfant, permet à la danseuse de proposer des univers très différents selon les animaux évoqués.
Grâce à des accessoires de différentes matières : poil, laine et paillettes, le corps se transforme, du tigre à l’oiseau en passant par le cheval. Apparaît alors un bestiaire d’animaux hybrides à jambes de danseuse.
Ces différents animaux fournissent une large palette de mouvements qui vont de l’extrêmement doux à l’extrêmement énergique. L’animalité c’est aussi ce que nous ne nous permettons plus de faire avec nos corps domestiqués : respirer fort, se secouer, se frotter, ramper et laisser libre cours à son mouvement. Grrrrr n’a pas peur du grrrrotesque !
Les animaux ont toujours été le support imaginaire de transgressions et de catharsis, pouvant représenter celui que l’on veut être, celui dont on a peur, pour l’enfant, c’est un miroir et écran de projection infini.
La danse se limite aux 3 mètres de diamètre du cercle fait par les enfants.


Participez sur les réseaux sociaux