Hikhoki Gumo Georg Traber samedi 4/09 à 10h et 19h et dimanche 5/09 à 9h (apportez vos croissants) et 16h

Du japonais : sillon de condensation
12 bâtons de noisetier – 1 fil – 20 minutes
Une invention cirquesque de tradition ancestrale.
Tout d’abord, douze bâtons dressés de noisetier,
Ecorcés, blanchis, attachés en gerbe par un fil rouge.
Puis trois actes, trois transformations :
Libéré du fagot, un bâton unique pour danser et fendre l’espace.
Un mobile construit sur le fil, réunissant de nouveau les douze,
Pour les faire se balancer, en presque apesanteur,
Dans un équilibre précaire entre stabilité et instabilité.
Retirés l’un après l’autre du mobile, sans le faire tomber,
Les douze bâtons enfilés à travers le costume bleu,
Par les manches, les jambes du pantalon, le dos, le torse,
Jusqu’à former une roue, un soleil saccadant les gestes.
Quand il ne reste plus de place dans l’habit, le corps sans va,
Laissant en dernière sculpture,
La chrysalide vide du mouvement.

crédit Haus am Gern


Participez sur les réseaux sociaux