L’école des femmes  | Théâtre De Molière Par Christian Esnay - Cie Les Géotrupes Jeudi 7 février 2019 à 20h30

De quelle école est-il question dans l’École des Femmes ? Allez savoir. Il y a bien sûr l’école drastique, imaginée par Arnolphe, déclinée en règlements qui sont autant de commandements, dont Agnès est l’unique pensionnaire (recluse). Il y règne une pédagogie à contresens, faite en effet « pour la rendre idiote autant qu’il se pourrait », pour qu’elle reste ad vitam aeternam l’agneau qu’elle est. Le projet de la formation dont Arnolphe est le maître ne sert pas à former, et surtout pas à transformer. Il consiste seulement à soumettre le passage de fille à femme et de femme à épouse dans un programme de désinformation, de sorte à maintenir l’élève dans l’innocence et donc dans la dépendance.

LA COMPAGNIE

Attachée à la transmission et au partage, la Compagnie des Géotrupes, sous la houlette de Christian Esnay, concrétise la volonté de Molière de porter le théâtre comme un « art démocratique », affichant ainsi l’affirmation sans cesse réinventée de fabriquer un théâtre populaire et exigeant.

Christian Esnay, comédien et metteur en scène, se forme dans l’atelier de Didier-Georges Gabily de 1988 à 1993 et participe à la fondation du Groupe T’Chan’G créé
pour Violences. En tant que metteur en scène – et amateur de Shakespeare – il réalise son premier travail en 1998 au Maillon à Strasbourg avec Le Songe d’une nuit
d’été, spectacle en appartement. En 2002, il crée sa compagnie Les Géotrupes dont « La Raison gouverne le monde », spectacle fondateur créé à la Comédie de Clermont-Ferrand, est
constitué de cinq pièces : La Paix d’Aristophane, Titus Andronicus de Shakespeare, Bradamante de Garnier, Les Européens de Barker et La Mission de Müller.
Attaché à la transmission et au partage, il travaille ses mises en scène en répétitions ouvertes au public et parfois avec des amateurs. De 1997 à 2003, il collabore aux travaux de formation et d’ateliers au sein du Centre Dramatique National de Montluçon, Les Fédérés. Il anime par ailleurs de nombreux stages et ateliers pour les habitants de Gennevilliers lors de sa résidence au CDN de Gennevilliers, à l’Institut supérieur d’art dramatique de Tunis, au CDN d’Orléans, à l’école du TNB de Rennes , à l’ERAC …

Production : les Géotrupes
Accueil en résidence de création au cube à Hérisson
Avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication Drac Ile de France
Les Géotrupes sont conventionnés par la Drac Ile de France


Participez sur les réseaux sociaux