Les Enfants du paradis Cie Marius samedi 11 et dimanche 12 septembre

Un texte sur l’amour et le jeu.
Une femme et quatre hommes: un joueur de mime, un acteur, un criminel et un comte très riche.
Ils se jettent tous à ses pieds, mais seulement l’un d’eux va conquérir son coeur.
Un théâtre où on ne peut pas parler.
Si on exprime ce qu’on ne peut pas dire, il y aura une amende de dix francs.
Les Enfants du Paradis est une pièce de théâtre basée sur le scénario de Jacques Prévert de 1943. Comp. Marius présente une toutes nouvelle traduction, par une équipe d’acteurs hors du commun.

photos Raymond Mallentjerphotos Raymond Mallentjer

La Comédie de Valence :
Après Pagnol, Dickens et Beaumarchais, la Comp. Marius s’attaque aux Enfants du paradis, chef-d’œuvre du réalisme poétique des années 1940.
«Paris est tout petit pour ceux qui s’aiment comme nous d’un aussi grand amour.»

Qui ne se souvient pas de cette phrase d’Arletty, envoyant promener, avec son incomparable chic gouailleur, un Pierre Brasseur reconverti pour l’occasion en incorrigible dragueur de rue. Dans ce monument de poésie, Marcel Carné et Jacques Prévert ressuscitaient le Paris sulfureux du début du XIXe siècle, avec son célèbre Boulevard du crime, sa faune interlope et ses dizaines de cabarets et théâtres.
Au tour de la Comp. Marius, spécialiste du théâtre en plein air, de faire revivre cet esprit, dans une adaptation théâtrale qui fait honneur au texte de Prévert pour mieux souligner la beauté tragique de ces héros aux destins brisés. Garance, Frédérick, Pierre-François et la soixantaine de personnages y sont interprétés par les huit comédiens flamands de la troupe, créant avec leur jeu décomplexé et tonique un décalage savoureux.
Anciens membres du tg STAN, Waas Gramser et Kris Van Trier relèvent ici un véritable défi de mise en scène, toujours dans cette ambiance unique, chaleureuse et proche du public, qui fait la marque de fabrique de la compagnie depuis presque 15 ans.

Teaser (vo NL) : la pièce présentée à Cognac sera en français!


Participez sur les réseaux sociaux