Lettres de non-motivation  | Théâtre Cie Laars & Co / Mise en scène Vincent Thomasset / Texte de Julien Prévieux Mardi 24 janvier - 20h30

Au départ, un protocole simple : Julien Prévieux, artiste plasticien, envoie des réponses à des offres d’emploi par la négative. Il met ainsi à jour les rapports de force qui existent entre ceux qui cherchent du travail et ceux qui en offrent. Chaque individu ayant été, à un moment donné, confronté au processus de recherche d’emploi, le pouvoir de ces lettres opère immédiatement.

Vincent Thomasset s’empare de ces lettres et pour notre plus grand bonheur, il compose avec une équipe de comédiens inouïs, une partition théâtrale ciselée.

« Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie d’agréer l’expression… »

à propos de julien prévieux

Il publie les « Lettres de non-motivations » aux Editions Zones-La Découverte en 2007. Il réalise un certain nombre d’expositions personnelles présentées, entre autres, au Frac Basse-Normandie, à la galerie Edouard Manet, au château des Adhémar, ou encore à la synagogue de Delme. En 2015, il est invité à la Biennale de Thessalonique et à la Biennale de Lyon, ses performances sont présentées au Centre Pompidou-Malaga et au Palais de Tokyo. Il prépare une exposition monographique au Centre Pompidou à Paris. Lauréat du Prix Marcel Duchamp 2014, il est représenté par la galerie Jousse Entreprise.

à propos de vincent thomasset

Après des études littéraires à Grenoble, il cumule plusieurs petits boulots puis travaille en tant qu’interprète avec différents metteurs en scène dont Pascal Rambert. En 2007, il intègre la formation Ex.e.r.ce (Centre Chorégraphique National de Montpellier), point de départ de trois années de recherches. Dans un premier temps, il travaille essentiellement in situ, dans une économie de moyens permettant d’échapper, en partie, aux contraintes économiques. Il accumule différents matériaux et problématiques à la fois littéraires, chorégraphiques et plastiques, lors de performances en public. Il écrit alors un texte qu’il utilise à différentes reprises, dont le titre, à lui seul, résume la démarche de cette période : « Topographie des Forces en Présence ». Depuis 2011, il produit des formes reproductibles en créant notamment une série de spectacles intitulée « La Suite » dont les deux premiers épisodes (Sus à la bibliothèque ! et Les Protragronistes) ont été créés au Théâtre de Vanves dans le cadre du festival Artdanthé. En 2013, création de Bodies in the Cellar, puis Médail Décor en 2014, troisième épisode de la série. En 2015, il crée une adaptation pour la scène des Lettres de non-motivation de Julien Prévieux, créée au festival La Bâtie (Genève) puis reprise au Festival d’Automne à Paris, dans lequel il reprend également La Suite (Sus à la bibliothèque ! + Les Protragronistes + Médail Décor) au Centre Georges Pompidou.


Participez sur les réseaux sociaux

Médiathèque Photos & vidéos