Brunch + lecture > Petite histoire du spectacle industriel  | théâtre et art du récit Association Post Scriptum dimanche 26 janvier à 12h15

L’association Post-Scriptum propose une lecture à 4 voix de l’incroyable fresque poétique de Patrick Bouvet.

« Le diorama textuel de Patrick Bouvet est aussi une installation d’une sombre beauté, un collage qui trouble tant par son acuité que par sa poésie samplée qui scande la danse folle d’une humanité aveuglée, hypnotisée, et ici rendue à la lucidité. » in Diacritik

Extrait

malgré le scintillement difficilement supportable

le spectateur doit suivre

le rythme industriel

il est au coeur d’une véritable accélération

du temps et de l’espace

un mouvement qui enregistre le monde

le copie

le mécanise

et le projette

L’auteur

Depuis une quinzaine d’années, Patrick Bouvet interroge la « condition postmoderne » : la fabrication des images collectives (In situ ; Shot ; Direct), la marchandisation des corps (Canons), la virtualisation du réel par la technologie (Chaos Boy) ou la culture de masse (Pulsion lumière ; Carte son). Ce sont tous ces thèmes qui se trouvent orchestrés et remis en perspective dans cette Petite histoire du spectacle industriel. Sa lecture à la fois poétique et politique de notre époque aboutit à un manifeste très critique à l’égard des mass media et de l’industrie du divertissement.

 

Patrick Bouvet est né en 1962. Dans les années 1980, il se consacre essentiellement à la création musicale : il est chanteur et compositeur dans un groupe de rock. Il a également créé plusieurs pièces radiophoniques pour France Culture et ses textes ont été souvent adaptés pour le théâtre.

Il a collaboré avec le musicien Avril et à un livre-disque sur le label de Rodolphe Burger (Territory, Filigranes Éditions et Dernière Bande Productions). Son DVD, Big Bright Baby (Les Laboratoires d’Aubervilliers, 2006), rassemble trois films courts et un diaporama de deux expositions (Biennale de Lyon en 2001 et médiathèque de Bobigny en 2002). En 2010 son cd « pulsion phantom » (label Kwaidan) est produit par Marc Colin (fondateur du groupe Nouvelle Vague) avec Julie Delpy, Helena Noguerra et Elli Medeiros.

Depuis le début des années 1990, il a étendu son travail sur le sampling et le collage musical à l’écriture. In situ, son premier livre paraît aux Éditions de l’Olivier en 1999. Il a depuis publié Shot (2000), Direct (2002), Chaos boy (2004), Canons (2007), Pulsion lumière (2012), Carte son (2014), Petite Histoire du spectacle industriel (2017) et Le Livre du dedans (2019).


Participez sur les réseaux sociaux