RUNWAY / MOTION, PEREMISHCHENNYA Delgado Fuchs - Brahim Bouchelaghem Samedi 30 mars - 20H

RUNWAY - DELGADO FUCHS

Chez Delgado Fuchs, il y a ce goût affirmé, fondamental, pour les transformations, les travestissements et, plus largement, les transgressions. Les regards en biais, les perspectives plurielles, les collaborations artistiques avec des artistes de différents bords et l’exploration décomplexée des formes artistiques conduisent les deux artistes chorégraphes à se mouvoir au-delà des frontières entre spectacle, performance, installation, exposition. Ils intègrent bien de la danse dans leurs créations… Mais c’est toujours une danse en tension, nourrie de ses échanges perpétuels avec des domaines d’expression connexes.
Ainsi, leurs recherches les ont amené à engager d’intenses collaborations artistiques avec des plasticiens, des scénographes, des musiciens, des vidéastes, des créateurs de costumes, des designers d’avant-garde comme Zimoun, Carol Christian Poell, Malcolm Braff, Bruno Deville, Graziella Jouan, Clédat & Petitpierre.
Le duo suisse Delgado Fuchs a choisi pour cette nouvelle création  de collaborer avec l’artiste coiffuriste Charlie Le Mindu et avec le musicien-compositeur Clive Jenkins.

«Avec RUNWAY, nous souhaitons poursuivre nos recherches artistiques autour de l’apparence et de la transformation, du genre et des stéréotypes, de l’hyper-conscience du corps et de l’érotisation. Ces thèmes, centraux dans nos créations, y trouvent de nouvelles évocations, incarnations et caractères, notamment dans le travail collaboratif engagé avec l’équipe artistique et les interprètes. Malléables mais indomptables, les cheveux constituent tout à la fois le matériau concret qui sera «travaillé» sur scène et un symbole puissant chargé d’innombrables connotations qui fournissent un riche champ référentiel à ce travail.
Aussi, nous nous proposons de confronter nos peaux à ces masses hirsutes, de lutter avec ces ondulantes toisons, pour en extraire de singulières et vivantes images, des accessoires ou des tenues improbables, voire des portions de décors. Explorant diverses postures, manœuvres ou stratégies pour dompter cet attirail sauvage, pour sublimer sa brute matérialité et l’engager dans un jeu de sens, la pièce est composée d’une série de séquences reliées – ou interrompues – par des respirations.»
Marco Delgado et Nadine Fuchs

CHARLIE LE MINDU
Artiste multi-talentiste, Charlie le Mindu crée des mondes, des objets, des décors, à partir de son matériau de prédilection : le cheveu. Ses créations ont été présentées notamment à la Fondation Cartier, au Centre Pompidou et au Palais Tokyo à Paris. Il a aussi œuvré à plusieurs reprises avec le chorégraphe Philippe Decouflé.
Pour Delgado Fuchs qui utilise le cheveu comme matériau depuis plusieurs années, une collaboration avec un tel artiste ouvre de nouvelles dimensions.

CLIVE JENKINS
Né en 1968. Vit et travaille à Genève. Musicien autodidacte et de formation d’ingénieur du son à Londres, Clive Jenkins est un véritable « défricheur » insatiable des sons et un « bidouilleur » inattendu. Passionné des musiques de tout horizon, plus précisément celles dites électroniques, il crée son premier studio en 1993, Vic20. Depuis il s’est illustré rapidement comme musicien, arrangeur, producteur, ingénieur du son pour différents artistes, productions et labels suisses et internationaux.
Durant cette période, il développe parallèlement des bandes son pour le cinéma et la télévision. Il collabore aussi à plusieurs reprises avec des artistes visuels pour des installations dans des galeries. Il fait partie depuis ça création, du collectif Database 59, groupe de musicien, producteur, graphiste, vidéaste et artistes multimédia, se produisant régulièrement en public, sous différente forme. Ses qualités d’improvisateur, ses talents de musicien et ses compétences d’ingénieur du son, couvrant le son dans son ensemble, font de lui entre autres un collaborateur précieux des chorégraphes, il travaillera, composera ou tournera notamment pour Maurice Béjart, Estelle Héritier, Gilles Jobin, Kylie Walters, La Ribot et Marie-Caroline Hominal. Il participe à plusieurs workshop, d’initiation à la création musicale électronique.

Motion, Peremishchennya - Brahim Bouchelaghem

Brahim Bouchelaghem a choisi pour ce nouveau projet d’embarquer dans son univers un groupe de 12 danseurs et danseuses hip hop ukrainien-ne-s, issu-e-s pour la plupart des crew Ruffneck Attack et EastSide Bboys. Leur force de caractère et leur détermination ont emmenés ces danseurs et danseuses, issu-e-s du monde des battles, sur la scène internationale des compétitions hip hop. Ils ont aujourd’hui choisi d’écrire un nouveau chapitre de leur histoire en découvrant avec Brahim Bouchelaghem, le hip hop d’auteur. Ce dernier propose d’écrire sur une page blanche, un espace de danse, un carré de 7m sur 7m. Jouant sur le champ et le hors champ, s’inspirant des transitions des montages vidéos des trailers de danse, le chorégraphe travaille sur la construction du groupe et de l’espace de jeu, mêlant les énergies de la breakdance et de la poésie qui lui est propre. La construction de cette pièce est basée sur les principes de montage cinématographiques et informatiques. Il tente de retranscrire sur ce carré grâce à l’énergie des danseurs le mouvement des images sur nos écrans, ces images qui sont le médium de diffusion de la danse hip hop à travers le monde.
L’espace d’une heure les danseurs et danseuses vont écrire leur film en mouvement et transmettre leur énergie dans ce terrain de jeu !

Avec le soutien de l’ONDA – Office National de Diffusion Artistique (aide à la tournée internationale)

Delgado Fuchs :
Coproduction : Arsenic – Centre d’art scénique contemporain – Lausanne, l’Avant-
Scène Cognac, l’Onde Centre d’art – Vélizy-Villacoublay
Résidences de création : Le Centquatre – Paris, Dampfzentrale – Bern, Gessnerallee – Zürich

Brahim Bouchelaghem :
Production : Compagnie Zahrbat
Coproduction : Institut Français – Kiev, Théâtre d’Opérette – Kiev
Soutiens : MEL (Métropole Européenne de Lille), Institut Français de Paris, Ville de Roubaix, Région Hauts de France et DRAC Hauts-de-France
En partenariat avec Le Centre de la culture du Ministère de l’Intérieur (Kiev- Ukraine)
Avec le soutien d’Adidas (Ukraine)
La compagnie Zahrbat est subventionnée par la Ville de Roubaix, la Région Hauts-de-France au programme d’activité, par la DRAC Hauts-de-France dans le cadre de l’aide à la structuration ; et en résidence à l’Espace Ronny Coutteure Ville de Grenay.


Participez sur les réseaux sociaux