Same same and different // Quintette  | mars planète danse Agata Maszkiewicz // Jann Gallois jeudi 26 mars

Same same and different d’Agata Maszkiewicz

“Image fréquente : celle du vaisseau Argo (lumineux et blanc), dont les Argonautes remplaçaient peu à peu chaque pièce, en sorte qu’ils eurent pour finir un vaisseau entièrement nouveau, sans avoir à en changer le nom ni la forme.” Roland Barthes.
Same same & different s’empare de l’image du vaisseau Argo en appliquant la métaphore à l’espace du théâtre. Nous serons les Argonautes (créateurs) entamant un voyage sur notre vaisseau « Argo » (le spectacle), remplaçant graduellement tous les éléments de la performance (lumière, musique, corps, voix, danse, textes…).
Le principe du remplacement offre de nombreuses possibilités pour jouer avec différents genres, esthétiques, qualités de mouvements, styles musicaux, formes d’art qui pourraient trouver leur place au sein d’une même pièce. L’un après l’autre, ou l’un à côté de l’autre pour créer des combinaisons improbables et originales. Mais également pour offrir aux spectateurs la possibilité d’éprouver leurs préférences, goûts, tendances, leur capacité à accepter le vertige de l’accumulation et à créer du sens.

Le titre Same same & different est une référence à l’expression largement utilisée en Asie : Same same but different… (Question : « Est-ce une Rolex ? », réponse : « Pareil pareil mais différent » ) Il suggère de façon humoristique comment nous entendons jouer avec un spectacle « pareil pareil » mais qui contient de nombreux « différents » débuts, de nombreuses « différentes » suites, et de nombreuses « différentes » fins.
Ainsi, Same same & different se compose de nombreuses listes de possibilités. Il offre à l’imagination de chaque spectateur un immense espace de possibles, rendant disponibles, offerts les éléments d’un spectacle à construire. Cette accumulation crée un certain vertige et un effacement du réel se diluant dans le flot des options immédiatement rincées et remplacées par autre chose : une autre idée, une autre présence, un autre média.

Chorégraphie, conception & interprétation: Agata Maszkiewicz
Interprète: Olivier Normand
Collaboration artistique: Vincent Tirmarche – Création lumière: Henri Emanuel Doublier – Création sonore: Antoine Tirmarche – Création des costumes et accessoires: Sofie Durnez
Production déléguée: l’Avant-Scène Cognac. Coproduction: l’Avant-Scène Cognac, Culture Scapes (Suisse), Art station Foundation (Swiss/Pologne), SUPERAMAS, OARA. Résidences: La Métive, Moutiers-d’Ahun / Résidence de recherche, Le Vivat, Armentières / Résidence de recherche, PACT Zollverein, Essen (Allemagne), L’Avant-Scène Cognac, Art Stations Foundation, Poznan (Pologne)/Susch/Swiss; La Manufacture CDCN Bordeaux Nouvelle /La Rochelle.
Soutiens : DRAC Nouvelle Aquitaine (aide au projet 2019), Département de la Charente.

Agata Maszkiewicz

Chorégraphe, performeuse et danseuse.
Sa formation professionnelle s’étend de l’Institute of Dance Arts at the Anton Bruckner Privatuniversitaet (Master of Arts M.A.) jusqu’au CCN de Montpellier/ex.er.ce07 sous la tutelle de Mathilde Monnier et Xavier Le Roy. Avant, elle a étudié les Sciences Sociales Appliquées à l’Université de Varsovie. Elle a été boursière du DanceWeb 2006 scolarship program. Elle travaille, entre autres, avec le collectif Superamas (Vive l’Armée, You dream, Big 3 happy/end, Casino), Ivana Muller (60 minutes of opportunism). Depuis 2008 elle crée ses propres pièces: installation Snowflakes, solo POLSKA, performance Don Kiewicz & Sanczo Waniec et Duel (soutenue par le MODUL DANCE program).
Elle a collaboré avec Anne Juren, Marian Baillot et Alix Eynaudi sur la pièce Komposition. Avec Alix Eynaudi, elle a crée la performance vidéo The Visitants et la pièce Long long short long short.
Actuellement, Agata est artiste associée à l’Avant-Scène Cognac qui produit STILL LIFE, sa dernière création.

Quintette de Jann Gallois

Jann Gallois interroge dans Quintette notre capacité à vivre ensemble et en paix. Que ce soit au sein d’un groupe ou à l’échelle des nations, l’union et la séparation semblent obéir à un cycle sans fin. Régie par une partition d’une extrême précision, elle croise ses recherches chorégraphique et mathématique dans le but d’explorer la mécanique d’union et de désunion sur cinq corps , car la danse est pour elle avant tout une musique qui se regarde, un chant du corps visuel et graphique.

Chorégraphie et mise en scène Jann Gallois
Avec Maria Fonseca, Jann Gallois, Erik Lobelius, Amaury Réot et Aure Wachter
Musiques Alexandre Bouvier et Grégoire Simon
Lumières Cyril Mulon
Vidéo mapping Alexandre Bouvier
Costumes Marie-Cécile Viault
Regard complice Frédéric Le Van

Jann Gallois

En 2012, après un riche parcours d’interprète, Jann Gallois se lance dans l’écriture chorégraphique, fonde la Cie BurnOut et crée P=mg, solo neuf fois récompensé par des prix internationaux tels que le Prix Paris Jeune Talent et le Prix Beaumarchais-SACD à Paris, le Prix Solo-Tanz Theater à Stuttgart, le Prix Masdanza aux Canaries, le Prix Machol Shalem à Jérusalem, le Prix du Public HiverÔclites 2015 au CDCN Les Hivernales à Avignon et le 1er Prix Solo Dance Contest de Gdansk en Pologne.
Très vite remarquée, Jann Gallois confirme sa signature artistique en échappant aux conventions de sa famille hip-hop. Elle crée Diagnostic F20.9 en 2015 (une nouvelle fois en solo) ce qui lui a valu le titre de « Meilleur Espoir de l’année » par le magazine allemand Tanz. En 2016, elle crée ensuite le duo Compact et le trio Carte Blanche. Quintette voit ainsi le jour en décembre 2017.
Depuis septembre 2017, Jann Gallois est artiste associée au Théâtre national de Chaillot ainsi qu’à la Maison de la Danse de Lyon.

Production Cie BurnOut
Coproductions Chaillot – Théâtre National de la Danse • Le Théâtre de Rungis • Ballet de l’Opéra national du Rhin – Centre Chorégraphique National / Mulhouse dans le cadre du dispositif Accueil Studio 2017 • Festival de danse de Cannes • CDCN Atelier de Paris – Carolyn Carlson • CDCN POLE-SUD – Strasbourg dans le cadre de l’Accueil Studio • Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig direction Mourad Merzouki dans le cadre de l’Accueil Studio • CDCN Les Hivernales dans le cadre de l’Accueil Studio • Théâtre Louis Aragon, scène conventionnée pour la danse de Tremblay-en-France • La Briqueterie / CDCN du Val-de-Marne • Escales danse en Val d’Oise • Théâtre de Suresnes Jean Vilar / Suresnes Cités Danse 2018 • Théâtre des 2 Rives de Charenton-le-Pont • Réseau CREAT’YVE – Réseau des théâtres de villes des Yvelines • Le Prisme – Centre de développement artistique de Saint-Quentin-en-Yvelines • Centre de la Danse Pierre Doussaint, Les Mureaux – Communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise • Collectif 12 • Département de la Seine-Saint-Denis
Soutiens Région Ile-de-France • Caisse des dépôts et consignations • Saint-Quentin-en-Yvelines • Conseil départemental du Val-de-Marne pour l’aide à la création • Adami • Spedidam • Fondation BNP Paribas
Accueil en résidence CDCN Le Pacifique – Grenoble • Espace Germinal – Fosses • Le Théâtre de Rungis


Participez sur les réseaux sociaux