Stoïk / Se faire un NON Cie les GüMs / Cie EALP Mardi 20 mars - 20h

Stoïk - Cie Les GüMs

Ils sont là, Monsieur et Madame tout le monde, sans rien. Une scénographie épurée. Ils veulent toujours bien faire pour mieux rater. La granditude du rien pour montrer la petitude du tout. Il est grand dégingandé et mollasson, veut bien faire. Elle est petite, énergétique, rablette mais tout ça la dépasse. Ils sont proches d’eux-mêmes et du public. Un monde burlesque où l’exploit sort de l’extraordinaire pour devenir ordinaire. Un monde gestuellement absurde : Rien n’est là, rien est là, tout est là .

La compagnie 

Pourquoi les GüMs? Parce que.

Ils sont tellement différents qu’ils ne pouvaient que se rencontrer. Ils étaient bons partout mais pas assez alors ils ont décidé d’être champions du mauvais. Ils ont donc tout désappris à l’école de clown du Samovar pour mieux réapprendre, apprendre à être mauvais pour que ce soit bien.
Ensuite ils ont décidé de ne plus parler et de bouger. Là il s’est passé quelque chose! Ils ont alors créer un numéro (pourquoi on appelle ça un numéro?) et maintenant ils font un spectacle.

Se faire un NON - Cie EALP

A propos du spectacle

Comme Jean-Louis, je rêvais d’un autre monde. C’est d’ailleurs un titre que j’adorais enfant ; m’enfermant dans une pièce avec ma meilleure amie, armées d’une lampe de poche pour l’ambiance lumineuse, le son à fond pour danser à tout rompre comme nous l’exhortait Jean Louis.
Sauf qu’aujourd’hui l’homme est en naufrage, à quoi bon danser ?

Et si ce naufrage nous imposait d’inventer d’autres terres où accoster ? De tenter l’aventure anthropologique pour retrouver du sens au monde, à nos actions, à notre place dans la société voire dans l’univers.
Oui voyons grand, du passé jusqu’au futur.
Voilà la mission de Se faire un NON.
(Ré)inventons une civilisation matriarcale.
Pensons ensemble le temps et l’espace.
Faisons réapparaitre les fantômes ; Gilgamesh, Janus et pourquoi pas Jésus.
Comme Walter, imaginons « à rebrousse poil du sens de l’histoire ».
Laissons place à l’Apocalypse, à son récit du dévoilement et répétons la à
l’envie.
Et qu’il y ait du rire, des soulèvements et des chutes.
Et de la danse. Et peut être même Jean-Louis. 

Eloïse Deschemin, octobre 2016

Stoïk : Coproduction : Groupe Geste(s) / Soutiens : École Le Samovar, École de cirque de Lyon, Les Abattoirs Riom, Les Subsistances, Le Lido Toulouse, La Grainerie, Le château de Monthelon, Cie Chabatz D’entrar, Léva Auch, IVT. Crédit photo : Dominique Hogard

Se faire un NON : Coproductions et accueils en résidence : Avant-Scène Cognac, CCM de Limoges, Centre Culturel Jean Gagnant Limoges, Glob Théâtre Bordeaux, CDCN La Place de la Danse Toulouse / Soutiens : ADAMI, OARA Nouvelle-Aquitaine. Crédit photo : Kami Abot


Participez sur les réseaux sociaux

Médiathèque Photos & vidéos