qui va garder les enfants | une vie politique  | théâtre et art du récit de et avec Nicolas Bonneau | avec Noël Mamère et Nicolas Bonneau mardi 11 février à 19h30 puis 21h

SOIRÉE DOUBLE

Le parleur s’adresse au spectateur. C’est un homme. Mais il parle des femmes.

Pendant plus de deux ans, il a suivi des femmes politiques au quotidien. Élues locales et nationales, de gauche ou de droite, elles sont attachées à concilier sphère intime et professionnelle. A travers des anecdotes, des observations, des considérations personnelles et des questions, Il en dresse une série de portraits émouvants ou caustiques tout en s’interrogeant sur sa possible domination masculine, entre petite et grande histoire. Son raisonnement l’inclut lui-même: parler de la cause des femmes, n’est-ce pas encore une forme de colonisation ? Et l’interrogation du coup peut déjà se lire comme une utopie libératrice.

En juin 2017, avec la complicité du festival Chahuts à Bordeaux, Nicolas Bonneau convie Noël Mamère, alors député maire de Bègles, à une rencontre inédite sur un plateau de théâtre. Ce projet d’abord impromptu continue finalement sa route…

Nicolas Bonneau accompagne l’homme politique, l’interroge sur sa pratique. Noël Mamère se prête au jeu, se laisse approcher, se confie peut-être …

Il ne s’agit pas d’une forme figée mais d’une conversation qui se nourrit de l’actualité, une forme à tiroirs dans laquelle l’un et l’autre piochent, selon le lieu, le moment…  S’entrecroisent des moments intimes de l’homme, sa vie de journaliste, des questions-réponses sans concessions, une campagne présidentielle, le premier mariage gay. On y croise Pierre Desproges, Daniel Cohn-Bendit ou Pierre  Mendès France. Une expérience inédite.

Biographie

Nicolas Bonneau est conteur, auteur et comédien.
Il fait partie de cette nouvelle génération de conteurs conjuguant une certaine tradition du conte et de l’oralité, et une forme plus moderne et spectaculaire du récit. Ses créations sont l’aboutissement du croisement entre l’écriture, le collectage et l’oralité, transposant sur scène
un théâtre de collision. Il accède à une reconnaissance
nationale depuis la création de Sortie d’Usine (2006).

Il crée ensuite Inventaire 68 (2008), Village Toxique (2010), Fait(s) Divers à la recherche de Jacques B (2011), Ali 74, le Combat du siècle (2013) et Looking For Alceste (2015).
Dernière création, Les Malédictions (2016) comme auteur et metteur en scène.
Nicolas Bonneau développe l’art du conteur dans une recherche résolument contemporaine et théâtrale. Les sujets abordés résonnent dans la sphère politique, sociale ou humaine.
Nicolas Bonneau est artiste compagnon témoin du Théâtre de Cornouaille, Scène Nationale de Quimper (29).


Participez sur les réseaux sociaux

Médiathèque Photos & vidéos